Faire de la randonnée en Auvergne : Des itinéraires pour tous les niveaux

19 avril 2016 Boulevards d'Europe  Laisser un commentaire

auvergne

Les activités à la portée des touristes de passage en France sont multiples pour ne citer que la randonnée. Ce type de loisirs peut par exemple se dérouler en Auvergne. Dans cette région, les itinéraires sont innombrables. Trekker autour des volcans ou sur des massifs montagneux, visiter des parcs naturels régionaux, marcher le long des rivières ou emprunter des chemins de pèlerinage, il y a l’embarras du choix. En Auvergne, 16 sentiers de Grande randonnée (GR) sont répertoriés. Parmi les plus prisés, le GR 400 ainsi que le GR 470 sont des incontournables. Il ne faut pas oublier le GR 30 ou le « Tour des lacs et volcans d’Auvergne ». Ce trajet est jalonné par les plus beaux sommets, à l’instar de Puy de Dôme, Puy de Sancy et Plomb du Cantal. Quant au GR 65, il est conseillé aux marcheurs aguerris. En ce qui concerne le GR3, c’est le plus vieil itinéraire de France. Il traverse la vallée de la Loire dans toute sa totalité. Il débute à proximité de la ville de Nantes, La Baule, et mène jusqu’au mont Gerbier de Jonc.

Le GR 40 : Un sentier de randonnée à travers les volcans du Velay

Lors d’un voyage aventure en Auvergne, les vacanciers peuvent entre autres s’attaquer au GR 40. Cet itinéraire s’étend sur 180 km, entre les volcans du Velay. Il serpente les sites volcaniques de la Haute-Loire à travers les paysages ouverts et aériens du Massif Central. Tout au long de ce trajet, les globe-trotters seront séduits par la beauté du paysage. Dans cette partie sud-est de l’Auvergne, de nombreux systèmes volcaniques se sont formés. Par exemple, à l’est, ce sont les sucs volcaniques de type péléens qui dominent. Il s’agit de dômes constitués de phonolite ou « pierre qui sonne ». En revanche, à l’ouest, les sommets sont appelés les Gardes. Ces anciens volcans stromboliens érodés ont procuré à la terre une fertilité exceptionnelle et une couleur rouge magnifique.

Le GR 40 : Un trek gourmand

Par ailleurs, la variante du GR 40 est une occasion pour les randonneurs d’explorer le Bassin du Puy-en-Velay où existait jadis un lac. Dans cette partie de l’Auvergne, les volcans se nomment surtseyens. Sur ces pitons volcaniques, plusieurs bâtisses ont été aménagées comme la chapelle d’Aiguilhe ou la cathédrale du Puy-en-Velay. Il est à noter que le GR 40 est vivement recommandé aux sportifs-gourmands, car ils pourront combiner sport et gastronomie. En effet, en s’attaquant à cette randonnée, ils savoureront les mets typiques du Velay tels que le Fin gras du Mézenc, la charcuterie de montagne, la célèbre Lentille verte du Puy, sans oublier le fromage aux artisous.

Tags:  

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>